Prévention inondations

Accueil - Nos actions - Prévention inondations

La lutte contre les inondations constitue le cœur de métier de l’USAN et la réduction du risque passe par la mise en place de différentes techniques.

L’entretien du réseau de voies d’eau, la lutte contre les ruissellements en zone agricole, la création de zones d’expansion des crues (ZEC), la mise en place de dispositifs de protection rapprochée (« batardeaux ») sont autant de techniques qui, couplées les unes aux autres, permettent de limiter l’impact des inondations.

Techniquement, ces aménagements sont mis en place selon leur position sur le bassin versant et la nature des dysfonctionnements hydrauliques constatés. Malgré la mise en œuvre optimale de ces dispositifs, le risque « zéro » n’existe pas.

1- L’implantation de haies, de fascines, de boudins de coco, …

Permet de ralentir l’arrivée de l’eau vers le cours d’eau et ainsi d’étaler le pic de crue dans le temps. Elle limite en outre l’érosion des sols, améliore donc la qualité de l’eau et permet de conserver les « bonnes terres » au champ.

2- La création d’une ZEC

Permet de stocker l’eau au moment du pic de crue en la restituant en continue vers l’aval selon un débit compatible avec la protection des biens et des personnes.

3- Le faucardement et l’enlèvement des embâcles

Facilitent l’évacuation des crues vers l’aval. Ce type d’intervention peut être nécessaire dans les secteurs plats, particulièrement en aval des zones à enjeux.

4- Des dispositifs de protection rapprochée

Parfois mis en place lorsque les habitations sont trop isolées pour bénéficier de la création d’une ZEC (rapport des coûts d’aménagement aux dommages évités trop disproportionné).